Isabelle


38 ans, 3 enfants, gérante d’un salon de coiffure

 

« J’ai longtemps travaillé comme coiffeuse salariée, et je n’avais pas vraiment le projet de me lancer dans mon propre salon. Les choses sont venues par hasard. Un jour, alors que je me baladais à Melun, mon regard a été attiré par un petit salon. Il se trouve qu’il était à vendre, je n’avais rien, pas d’argent, juste la folie de mes 26 ans, et la passion de mon métier. C’est comme ça que l’aventure a commencé il y a 13 ans. Mon salon c’est plus qu’un salon ! C’est devenu avec le temps, un lieu où les femmes viennent pour passer un moment convivial, c’est comme une grande famille ! On fait plus que coiffer, on recharge les batteries, on se donne les unes les autres des énergies positives. Pour avancer, et gagner nos combats de femmes on a besoin les unes des autres ! Je suis fière de mon parcours, moi qui suis arrivée de Turquie à 15 ans alors que je ne parlais pas un mot de français. Voir tout ce chemin parcouru, c’est montrer aussi qu’à force de travail, de volonté et d’audace tout devient possible ! »

 

 

 

 

 

photo : Bénédicte Van der Maar

entretien et texte : Bouchera Azzouz

série : héroïnes du quotidien